Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/09/2008

Se la jouer au bureau (1 cervelas)*

Si vous ignorez ce que signifie "se la jouer", Michael Scott vous l'apprendra bien vite. Directeur régional d'une petite boîte, il est en représentation permanente. Ses employés connaissent son répertoire par coeur. La consternation se lit sur leurs visages. Mais c'est surtout pour lui qu'il endosse quotidennement le rôle du patron cool et proche de son personnel. Il a intégré


Si vous ignorez ce que signifie "se la jouer", Michael Scott vous l'apprendra bien vite. Directeur régional d'une petite boîte, il est en représentation permanente. Ses employés connaissent son répertoire par coeur. La consternation se lit sur leurs visages. Mais c'est surtout pour lui qu'il endosse quotidennement le rôle du patron cool et proche de son personnel. Il a intégré l'essence des séminaires de management. Son humour hystérique tente de rattrapper ses remarques désobligeantes. L'autosatisfaction ne l'étouffe manifestement pas.

Si son numéro est on ne peut plus rodé, il se surpasse pourtant. Une équipe de télévision filme le train-train de cette entreprise de fournitures de bureau. Son génie est reconnu. Sinon pourquoi seraient-ils là? Pour capter tout ces petits gestes qui révèlent les caractères ou les relations que nouent des collègues? Michael Scott ne se pose pas la question. Le boss, c'est lui. Et seul le boss compte. Evoluant un ton plus bas lorsqu'il reçoit la représentante de la direction nationale, il apprend que des réductions de personnel ont été décidées en haut lieu. Son bureau est mis en balance avec un autre. Un des deux sera bientôt "absorbé" par l'autre. La nouvelle se répand. L'inquiètude aussi.

Cynique cliché de la vie sociale au bureau, The office est une amusante galerie de portraits, renforcée par les déclaration "face caméra" des protagonistes. Mais si vous avez connu David Brent, le prédécesseur de Scott dans le rôle titre créé par la BBC, les clônes américains ne vous apporteront rien.

Michael Scott et sa bande

 

David Brent et la sienne

 

 

 

 

*Il n'y a pas que le foot à la télé. Alors pourquoi ne pas attribuer des cervelas aux autres délices qu'elle nous propose?

Les commentaires sont fermés.