Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/09/2008

Fuorigioco a la fiorentina

Peter Fröjdfeldt, un nom qui ne dit pas grand chose à beaucoup de monde. Il faut être une encyclopédie du football moderne pour avoir ne pas répéter ce patronyme sur un ton interrogatif lorsqu'on l'entend pour la première fois.


Le 9 juin 2008, il arbitrait Italie-Pays-Bas (très bien coté en cervelas) et donnait une leçon de hors-jeu à l'Italie entière. Christian Panucci reste à terre, hors du terrain, pendant que Ruud Van Nistelrooy inscrit un but dans une position que le commun des mortels qualifierait de hors-jeu. Pourtant, il existe un alinéa méconnu du réglement qui explique que si l'on reste volontairement hors du terrain, la règle du hors-jeu est annulée. Discussion devant tous les écrans d'Europe mais but quand même.

Hier soir, 17 septembre, un joueur italien reste au sol dans son propre rectangle. Le jeu se poursuit. Les Lyonnais récupèrent la balle un peu plus haut sur le terrain. Une passe tranchante est adressée à Benzema. Les défenseurs de la Fiorentina jouent le hors-jeu. Annulé par la présence, on ne peut plus passive du blessé italien, le piège ne fonctionne pas. Benzema centre et Piquionne inscrit tranquillement le premier but des Français (menés 0-2 jusque là).

Discussion et bousculade sur le terrain mais but quand même.

La phase réveille le récent souvenir de Panucci. Coup d'oeil sur la feuille de match. Incroyable, c'est Peter Fröjdfeldt qui officie. Si le journaliste de la Gazzetta qui lui tirera le portrait est gastronome, il relevera que les épinards, c'est bon pour la vue.

L'encyclopedie du football est pleine de noms d'arbitres imprononçables sans susciter l'interrogation, particulièrement le chapitre consacré à la Belgique ;-) 

 

Les commentaires sont fermés.