Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/04/2011

L'entartage de Monseigneur Léonard


Le chef de l'Eglise catholique belge, l'archevêque André-Joseph Léonard, a été entarté à quatre reprises mardi lors d'une conférence, a indiqué mercredi "l'Internationale pâtissière", qui reproche au prélat ses positions sur l'homosexualité et sur l'avortement.
"Alors qu'il se rendait à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve à un débat, Mgr Léonard est tombé dans une embuscade pâtissière", indique dans un communiqué "Le Gloupier", à la tête d'un groupe qui a déjà entarté le philosophe Bernard-Henri Lévy, le président français Nicolas Sarkozy ou encore le milliardaire Bill Gates.
"Une première tarte à la crème a atterri sur son visage au moment où il entrait dans le bâtiment universitaire". Une fois débarbouillé, André-Joseph Léonard a pu gagner la salle de conférence, mais "à peine le primat avait-il pénétré dans les lieux qu'il recevait de plein fouet trois nouvelles tartes dégoulinantes", ajoute le communiqué.
"Franchement, pour tous les homosexuels qui n'osent pas le dire à leurs parents, pour toutes les jeunes filles qui veulent avorter, il le méritait amplement", a déclaré à l'agence Belga l'un des quatre "entarteurs" récemment rallié à l'"Internationale pâtissière" du "Gloupier".
André-Joseph Léonard avait déjà été entarté en novembre alors qu'il célébrait une messe dans la cathédrale de Bruxelles.
Depuis son arrivée à la tête de l'Eglise belge en janvier 2010, Mgr Léonard a été au coeur de plusieurs polémiques après ses propos controversés sur le sida, les homosexuels et les prêtres pédophiles.
Il avait notamment suscité l'indignation en affirmant que la première propagation du virus du sida, au début des années 1980, était "une sorte de justice immanente". Sur l'homosexualité, le primat de Belgique avait déclaré qu'elle n'était "pas en cohérence avec la logique objective de la sexualité", tout en affirmant que cela n'autorisait pas pour autant à dire que les homosexuels sont "anormaux".
Fin mars, il avait pris part à Bruxelles à une "marche pour la vie" organisée par des étudiants catholiques opposés à l'avortement. (AFP)

Les commentaires sont fermés.