Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/07/2008

Allemagne - Espagne (3,5 cervelas)

Remercier les Allemands. Ils ont fait mentir le vieux Gary. Soit. Dans deux ans, il sera de nouveau cité à chaque étape de la compétition. Sa maxime est tellement vraie que, même démentie, elle procure du plaisir à celui qui la garde en tête. Parce que bon, quelle autre équipe que l'Allemagne maintient le suspense jusqu'au bout bien qu'elle ait été dominée de bout en bout d'une rencontre? Hier soir, à la 88e minute, tout était

Lire la suite

29/06/2008

Le petit coup de tête

De belles images. Uniquement de belles images. L'UEFA trie avec rigueur. On avait souris en entendant le commentaire amusé des journalistes de le RTBF décrire la montée sur le terrain d'un supporter. Eux-mêmes avaient joué le jeu de l'association européenne en ne détaillant pas la scène avec trop de précision. Peut-être qu'un photographe a capté l'instant. Peu importe. Au cours de la finale, le ton monte entre Allemands et Espagnols. Une petite provocation. Un attaquant allemand vient se mesurer à son vis-à-vis. Ce dernier vient de prendre le dessus. Les fronts se touchent, s'appuient l'un contre l'autre. ça frotte. L'Espagnol ponctue par un léger coup de tête. L'Allemand est moins costaud que Köller mais il en faut plus pour le faire tomber (on se demande se qu'il faudrait pour le faire rouler deux fois sur la pelouse que le Tchèque...). Passons sur l'attitude de l'arbitre, qui ne sanctionne personne d'un avertissement. Il y a quelques années, le réalisateur aurait fait défiler toutes les vues à sa disposition pour détailler la phase. Aujourd'hui, l' Association attend quelques instants avant de délivrer un "ralenti". On ne montre pas tout. On attend. On a envie de se faire une idée. Rodrigo et Marc aussi. Et ce n'est pas un cas isolé...

Le contrôle des images est un puissant levier d'opinion.

26/06/2008

Allemagne - Turquie (3,5 cervelas)

J'ai été turc. Non de chien plus rien ne va dans cet Euro. On ne peut même plus attendre les buts inespérés jusqu'à la fin du match. Ils surviennent plus tôt. Trop tôt. Et ils donnent une nouvelle fois raison à ceux qui disent que les Allemands ne lachent jamais le morceau. En plus, ils semblent avoir trouvé une arme imparable: le centre "banane" à la Franky Vercauteren vers un gardien hésitant, en tous cas pas sûr de ses possibilités et qui rechigne à aller cueillir la balle hors de portée de l'attaquant. C'est pourtant pas si compliqué d'aller plus haut quand on peut utiliser ses mains et lever ses bras;.. Mais non, il a fallu que Rustu vise moins haut et se fasse devancer...

Encore un pari de perdu...

25/06/2008

Jour de repos 2 (un peu moins de cervelas que le premier jour mais quand même...)

Plaisir que de lire cette transversale, un jour de repos.

Il ne manque que les cervelas ;-)

http://transeuropeexpress.blogs.lalibre.be/archive/2008/0...

24/06/2008

Jour de repos (5 cervelas)

Profiter de la terrasse plutôt que du canapé. Ne pas penser à prendre mon pc sur mes genoux. Discuter face-à-face jusqu'à ce qu'il fasse trop froid, après avoir enfilé un pull. Siroter. Prendre un peu de recul. Apprécier des matchs de foot en "cervelas", quelle drôle d'idée... Bah, c'était pour rire hein...